Le Costa Rica pour vivre la Pura Vida

Surnommé la « Suisse de l’Amérique centrale », le Costa Rica est un pays débordant de vie et d’énergie. Ce paradis aux richesses inouïes assure des vacances de dépaysement inoubliables avec ses montagnes, ses volcans, sa mer et ses plages. Il propose une multitude d’activités allant du rafting au kayaking. Sur les lieux, les bourlingueurs pourront paresser sur une plage bordée de cocotiers, escalader des sommets ou plonger dans de l’eau tiède. Par ailleurs, avant de se rendre au Costa Rica, il est important de connaître le changement climatique de ce territoire. De décembre à avril, il y fait chaud et sec. De mai à novembre, la pluie tombe en abondance. En ce qui concerne la côte Caraïbe, elle est humide toute l’année.

La vie sauvage au Costa Rica

Durant leur séjour Costa Rica, les amateurs de vie sauvage trouveront leur bonheur dans le parc national Manuel-Antonio. Ce dernier est situé sur la côte Pacifique, dans la province de Puntarenas, à quelques kilomètres au sud de la ville de San José. Il forme l’un des paysages les plus impressionnants du Costa Rica. En effet, cet endroit est caractérisé par des anses variées, des plages de sable blanc, des montagnes et des forêts. Il abrite une grande biodiversité terrestre et marine ainsi que des récifs coralliens. Là, les globe-trotters verront des paresseux, des coatis, des carcajous, des singes et des félins. Ils rencontreront des espèces d’oiseaux tels que le guaco, le pélican, martin-pêcheur et tant d’autres encore.

La Fortuna et ses attraits touristiques

La Fortuna est une ville qui se trouve à quelques kilomètres du volcan Arenal. Elle est réputée pour sa cascade et ses sources chaudes. La chute d’eau est seulement à 15 min du centre-ville en voiture. L’entrée est payante. Par contre, le parking y est gratuit. Durant leur séjour, les bourlingueurs sont invités à porter de bonnes chaussures de marche. En effet, l’humidité rend les marches en bois glissantes. Une fois sur place, les touristes peuvent s’adonner à la baignade et se reposer sous les arbres pour admirer le silence de la forêt.

La gastronomie costaricienne

Lors de leur circuit au Costa Rica, les fins gourmets auront l’occasion de découvrir plusieurs spécialités culinaires. Ils goûteront au gallo pinto. Ce plat est composé de riz et de haricots sautés. Ces derniers déteignent sur le riz et donnent à celui-ci une apparence mouchetée. Par ailleurs, le gallo pinto est servi avec des œufs, de la natilla ou du fromage. Il est bon marché et constitue un repas énergétique avant une journée de marche. À l’apéritif, les vacanciers pourront, entre autres, essayer les chicharrones, les bocas ou le ceviche. En dessert, ils auront le choix entre le riz au lait et le délicieux flanc au coco. En ce qui concerne les boissons, ils peuvent boire du « Guaro ». Il s’agit d’une boisson alcoolisée élaborée à base de canne à sucre.