Comme de nombreux pays aujourd’hui les Emirats arabes unis ont également un projet ambitieux d’ici 2021, une mission sur Mars. C’est tout le Moyen-Orient qui bénéficie de cette émulation engendrée par le leader dans ce domaine. La semaine mondiale de l’espace octobre dernier permet de faire un tour d’horizon sur ces différentes nations fascinées par la conquête du cosmos.

Les Emirats arabes unis : une nouvelle nation spatiale

Etat fédéral réunissant 7 pays du Moyen-Orient, les Emirats arabes unis ambitionnent l’envoi d’un orbiteur autour de Mars pour 2021. Cet état fédéral s’était déjà démarqué avec la création en 2014 de leur agence spatiale. Après l’Europe, les Etats-Unis, La Russie, la Chine, l’Inde c’est au tour des Emirats de se lancer dans la conquête spatiale et en l’occurrence Mars. Programme ambitieux pour cette jeune agence spatiale et pourtant cet état fédéral semble mettre tous les moyens pour y arriver (plusieurs milliards de dollars). Dans tout le Moyen-Orient ce projet stimule et pousse d’autres pays comme l’Arabie Saoudite à vouloir s’investir de plus en plus dans ce secteur. Le rêve d’une future colonie sur Mars prend forme dans l’imaginaire mais avant d’en arriver là, il y a encore une longue route semée d'embûches technologiques à résoudre. Cette course technologiques n’a pas que des visées spatiales c’est aussi pour ces différents pays du Moyen-Orient une stratégie supplémentaire de diversification économique. Sortir du tout pétrole et favoriser d’autres secteurs porteurs.

Moyen-Orient : les rêves d’une jeunesse

Au Moyen-Orient la jeunesse a de nouvelles aspirations. Toujours plus diplômée, elle se dirige vers des filières plus scientifiques et techniques. Les programmes scolaires sont modifiés en profondeur afin d’inclure tous ces changements et favoriser par conséquent les sciences, les mathématiques et l’espace.